Le Mallard plongeur Log Out | Accueil | Recherche
Modérateurs | Fiche perso

SPM aviAvis » Autres informations aviaires » Le Mallard plongeur « Précédent Suivant »

Auteur Message
Haut de pageMessage précédentMessage suivantBas de page Clic droit puis 'copier le raccourci '. Peut ensuite être collé comme lien dans une réponse.

Bernard
Identifiant : Bv

Inscrit: 04-2016
Envoyé mercredi 03 avril 2019 - 13h31:   

J'ai pu observer hier, sur l'étang Boulot, un comportement assez inhabituel de la part d'un couple de Canards noirs. En balayant rapidement des yeux l'étang en question, j'ai cru voir de loin deux canards plongeurs, se livrant à leur activité favorite. Mais en y regardant de plus près, aux jumelles, j'ai constaté avec un certain étonnement qu'il s'agissait d'un couple de Canards noirs, et non de canards plongeurs ! Les deux oiseaux se faisaient face et plongeaient, aussi bien alternativement que simultanément, et restaient en immersion totale pendant plusieurs secondes, jusqu'à dix secondes pour le mâle !

Ce n'est pas la première fois que je suis le témoin d'un tel comportement de la part de cette espèce. Au printemps 2016, j'avais longuement observé un mâle de Canard noir se livrant à des plongées à répétition sur l'étang Hérault. Mais à cette époque seul le mâle plongeait, la femelle se contentant de regarder les exploits de son compagnon. J'avais d'ailleurs immortalisé la scène sur mon caméscope. Mais dès l'année suivante, les deux conjoints, qui depuis reviennent tous les ans pour nicher à cet endroit, se livraient à cette activité. La femelle ayant visiblement retenu la leçon, même si la durée de ses immersions à elle étaient visiblement plus courtes. Il y a fort à parier qu'il s'agit d'un seul et même couple pour toutes ces observations.

J'ai la nette impression que ce singulier comportement, de la part de canards dit "de surface" n'est pas tant motivé par la recherche éventuelle de nourriture subaquatique, comme dans le cas des fuligules ou des foulques par example, que par un comportement lié à la reproduction et résultant plutôt d'une sorte de jeu de séduction, bien qu'on ne puisse pas parler de parade nuptiale spécifique proprement dite, puisque n'impliquant que quelques individus. En effet, j'ai pu constater que, à chaque fois que j'observais ce type de comportement, cela se passait au printemps et impliquait toujours la présence d'un couple, que la femelle participe ou non aux plongées. Hormis le Canard noir déjà cité, je n'ai jusqu'ici observé ce comportement, normalement attribué aux canards plongeurs, que chez une seule autre espèce : un Canard pilet, un mâle là aussi, au Boulot au printemps 2016.


Puisqu'il est question ici de canards, je voudrais en profiter pour rectifier une petite erreur qui a été glissée dans le dernier relevé (ambird 132), concernant les observations hivernales, que nous avons tous reçu le mois dernier. En effet, j'ai pu constater qu'on m'avait attribué, à tort, la première observation, ainsi qu'une première photographie, du Canard chipeau femelle observé sur l'étang Boulot en décembre dernier, alors que j'ai été au contraire le dernier à apercevoir cet oiseau-là, à cet endroit !  Et je n'avais rajouté un commentaire à la suite des autres, accompagné de documents mais non de photos personnelles, que dans le but de confirmer le diagnostic d'une espèce, semble-t-il peu commune ici, mais qui m'était plutôt familière de ma région d'origine. Il y a eu visiblement un malencontreux cas de permutation entre mes initiales (BV) et celles de Patrick (PHA). Voilà, ce n'est pas bien important, mais cela devait être tout de même rectifié.


.
Haut de pageMessage précédentMessage suivantBas de page Clic droit puis 'copier le raccourci '. Peut ensuite être collé comme lien dans une réponse.

Pascal A.
Envoyé mercredi 21 novembre 2007 - 13h25:   

Je voulais retrouver des notes pour rebondir sur les mallards de Daniel (sans leur faire trop mal !) mais je n'ai pas encore mis la main dessus. Dans ces notes je m'étonnais aussi de voir à l'étang Boulot, des canards dits "de surface" faire des immersions totales et assez longues. Je ne me rappelle plus l'espèce ni s'il s'agissait de jeunes.
En ce qui concerne la couleur mauve, il s'agit de ce fameux phénomène de réfraction de la lumière. C'est particulièrement visible sur les miroirs de sarcelles d'hiver; selon l'angle d'observation, ces miroirs sont soit verts soit mauves. Moins évident sur les têtes de colvert toutefois.
Haut de pageMessage précédentMessage suivantBas de page Clic droit puis 'copier le raccourci '. Peut ensuite être collé comme lien dans une réponse.

Roger
Envoyé mercredi 21 novembre 2007 - 08h13:   

Salut Daniel,

J'ai souvent observé le phénomène sur les canards pilets par exemple mais chez de jeunes individus. Je ne crois pas avoir remarqué cela sur des adultes,
bye
Haut de pageMessage précédentMessage suivantBas de page Clic droit puis 'copier le raccourci '. Peut ensuite être collé comme lien dans une réponse.

Danart
Identifiant : Danart

Inscrit: 11-2004
Envoyé mardi 13 novembre 2007 - 13h12:   

Des nouvelles de l'au-delas ou Anas platyrhynchos ssp subaquaneus
M'étant retrouvé dans la douce obligation d'être aux oiseaux, pour des raisons de nouvelles fréquentations, ceci m'achemina (c'est à dire sans auto) à en observer pas mal ces temps derniers.
Grèbes bec bigarré, Fuligules (à collier, petit,) Harles (couronnés, un maudit paquet) (grands, quelques-uns) un Erismature rousse (mon premier) Foulques etc..
Sans parler des Bernaches, Goélands (oui je garde un oeil ouvert, mais malheureusement la diversité n'est pas celle de SPM), quelques Cormorans à aigrettes, trop peu de Canards noirs et des colverts en quantité depuis un bon mois.
Voici d'ailleurs dévoilée la raison de ce message, que quiconque pouvant y répondre, me satisfasse au plus vite même si je me suis gouré jusqu'à l'os, comme dans l'histoire des Corneilles aux fourmis:
Il y a un mois environ au Lac des Nations à Sherbrooke QC Canada) là où nous nous affairons le plus à faire nos affaires d'observations "oisologiques", nous "remarquassiames" et non sans émoi un groupe de Col-vert purs et durs qui jouaient aux canards.
Jusque là rien d'anormal.
Mais n'en déplaise aux guides d'identification, ils plongeaient sans cesse et restaient parfois plusieurs dizaines de secondes sous l'eau
Anecdotique sans plus, mais hier par chance nous les revimes et nous nous "déplaçimes" de l'autre coté du Lac pour pouvoir les observer de plus près
Et ben je vous le dis même si ça n'en vaut pas la chandelle tout ce petit groupe n'en faisent qu'à leur tête et plongeaient à qui mieux mieux pour récupérer la nourriture du fond qui était loin d'être à portée de bec
La seule chose que nous crûmes différencier dans le groupe: la couleur vraiment mauve violet de la tête du mâle et une taille sensiblement plus petite chez les deux sexes.
Il faut aussi préciser que tous les autres Col-verts environnants restaient absolument verts dans le col et dans le ver et ne plongeaient mais alors pas du tout !
Donc Une nouvelle sous espèce pour la science: Le Mallard plongeur Anas platyrhynchos, ssp plumbionis ?

Participez à la discussion
Message:
Gras Italique Interligne Créer un hyperlien Insérer  un émoticône

identifiant : Information d'envoi:
Cet espace est réservé. Seuls les utilisateurs inscrits et les modérateurs peuvent y écrire des messages.
Mot de passe :
Envoyer:

Accueil | Depuis hier | Sur 7 jours | Vue d'ensemble | Recherche | Guide | Logiciel Administration


Vue satellite | Vue Radar | Cyclones | Air | Canada | Météo France