Merci pour mon intégration au forum Log Out | Accueil | Recherche
Modérateurs | Fiche perso

SPM aviAvis » Autres informations aviaires » Merci pour mon intégration au forum « Précédent Suivant »

Auteur Message
Haut de pageMessage précédentMessage suivantBas de page Clic droit puis 'copier le raccourci '. Peut ensuite être collé comme lien dans une réponse.

Bernard
Identifiant : Bv

Inscrit: 04-2016
Envoyé samedi 21 janvier 2017 - 13h51:   

Bonjour à tous, et merci aux administrateurs du forum de m'avoir accepté dans le groupe. Comme je suis nouveau ici, je pense qu'une présentation sommaire de ma modeste personne est souhaitable, et même nécessaire, puisque à part deux d'entre vous que j'ai déjà eu l'occasion de rencontrer sur le terrain, les autres intervenants de ce forum me sont encore inconnus, et ne me connaissent pas encore.

Voici donc un bref aperçu de mon parcours et de mes objectifs : bien qu'ayant dans un premier temps choisi une orientation artistique (Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux), suivie d'une formation aux techniques cinématographiques, je me suis ensuite assez rapidement orienté vers des activités liées à l'environnement. A partir des années 90, j'ai surtout travaillé pour les Réserves Naturelles en Aquitaine, tour à tour comme garde-animateur, guide naturaliste, et chargé de mission. Membre actif de la Société Linnéenne de Bordeaux depuis 1996, j'y ai occupé la fonction de conservateur des collections d'Histoire Naturelle pendant une dizaine d'années. Ancien collaborateur du MNHN depuis 1990, j'ai par conséquent logiquement capturé, manipulé et bagué une quantité importante d'oiseaux sauvages, la plupart du temps en équipe, d'abord pour le compte du CRBPO (Muséum de Paris), puis pour le CRBO (Muséum de Strasbourg), jusqu'en 2014. J'envisage à présent d'obtenir le permis de bagueur canadien, ce qui me permettrait de déployer mes activités dans les régions voisines de SPM (Terre-Neuve, Nlle Ecosse et Québec).

Après une longue période de trois décennies de pratique ornithologique en Aquitaine, entrecoupée d'une escapade antillaise, j'estimais que le temps était venu pour moi de me " jeter à l'eau ", en quête de nouveaux horizons. J'ai finalement décidé de traverser à nouveau l'Atlantique, mais par le Nord cette fois, et de venir m'installer pour quelque temps sur ce petit bout de France qui m'intriguait depuis longtemps, situé à quelques coups de rames des côtes canadiennes. Mais il faut avoir une bonne raison pour venir vivre sur ce territoire au climat plutôt rude lorsque l'on n'est pas fonctionnaire. Personnellement, j'avais au moins deux bonnes raisons de venir jusqu'ici : tout d'abord, je voulais satisfaire ma curiosité de naturaliste désireux de découvrir depuis longtemps la biodiversité, et plus particulièrement l'avifaune, de Saint-Pierre-et-Miquelon. L'autre bonne raison qui a motivé mon envie de débarquer sur SPM est la proximité de cet archipel avec l'Acadie, dont la culture musicale m'attire depuis l'adolescence.

J'ai longtemps pensé qu'un archipel présentant une aussi petite superficie qui plus est, perdu dans l'Atlantique Nord, ne devait héberger qu'une très faible quantité de formes aviennes. Quelques dizaines d'espèces tout au plus, me disais-je, et essentiellement des espèces marines et littorales, pensais-je. C'est plus récemment, à la lumière d'un document trouvé chez un bouquiniste breton, intitulé : "Les Oiseaux de Saint-Pierre-et-Miquelon", publié en 1982 par R. Etcheberry & M. Borotra, que je réalisais à quel point je m'étais trompé en sous-évaluant l'importance de ce petit archipel qui, à mes yeux, venait donc de passer sans transition d'une zone biogéographique d'importance mineure à celle d'une zone d'importance majeure, voire stratégique.

J'ai donc saisi la première opportunité qui se présentait à moi, en terme de recrutement, pour débarquer sur SPM il y a un peu plus d'un an déjà. Je suis venu avec mes outils de naturaliste (matériel de vision télescopique et microscopique, documents divers, matériel de baguage) d'une part, et mes instruments de musique (violon, flûtes) d'autre part. Espérant tout autant découvrir enfin l'avifaune de SPM que de rencontrer des naturalistes locaux, mais aussi des musiciens amateurs comme moi.

Pour ce qui concerne l'ornithologie locale, j'ai quelques projets dont j'aimerais faire part au plus grand nombre. Dans un premier temps, je souhaiterais pouvoir participer au développement de quelques programmes du genre de ceux qui sont régulièrement suivis par la communauté ornithologique française, tel que le STOC (Suivi Temporel d'Oiseaux Communs) notamment, en concertation avec le CRBPO. Ce genre de programme initialement prévu pour l'hexagone mais parfaitement transposable en Outre-Mer devrait permettre, s'il se réalise, de mieux appréhender la démographie des espèces locales et la dynamique des populations d'oiseaux de l'Archipel. Je pense que nous aurons l'occasion d'en reparler prochainement.

A bientôt

Participez à la discussion
Message:
Gras Italique Interligne Créer un hyperlien Insérer  un émoticône

identifiant : Information d'envoi:
Cet espace est réservé. Seuls les utilisateurs inscrits et les modérateurs peuvent y écrire des messages.
Mot de passe :
Envoyer:

Accueil | Depuis hier | Sur 7 jours | Vue d'ensemble | Recherche | Guide | Logiciel Administration


Vue satellite | Vue Radar | Cyclones | Air | Canada | Météo France